VEN. 10 MARS | 20H30 | PROJET PAUL | PRINTEMPS DES POETES


PROJET PAUL ou L’EPAULE BUISSONNIERE

Par LA QUINCAILLE

Vendredi 10 Mars 2017 à 20h30
Lieu : Cléguérec – Salle des Fêtes
Public : Ados & Adultes, à partir de 13 ans
Durée : 01h00
Tarif : 7 €
Réservations conseillées au 02 97 38 15 99 ou sur centreculturel@cleguerec.fr

 

 

D’après textes, poèmes, chansons de Claude Roy, Paul Eluard, Jean Richepin, Georges Brassens…
Mis en scène par Sophie Hoarau
Avec Séverine Valomet & Isabelle L’Helgoual’ch
__________

Dans le cadre du Printemps des Poètes 2017
Spectacle précédé d’une semaine de résidence à Cléguérec.

__________

Ecoutez La Quincaille présenter le spectacle :

Sur Radio Bro Gwened : 

Sur Radio Kreiz Breizh : https://vimeo.com/207595834

__________

Pour la compagnie LA QUINCAILLE, la poésie des mots et la poésie des choses sont un terrain de jeu, un matériau de prédilection, un point d’interrogation, un sens d’orientation, un ingrédient magique, une nappe souterraine autant qu’une source vive…

Le PROJET PAUL est la nouvelle création poétique de cette petite fabrique d’émotions, déjà venue enchanter Cléguérec avec LA CITÉ DES 4000 SOULIERS en 2016.

Plongez dans un univers scénique & poétique sans pareil, fait de mobiles géants et de véhicules inconnus, de roulettes et de manivelles, de voix et d’objets insolites qui se mettent en jeu, en lumière, en mouvement, pour créer ce cabinet de curiosités au cœur battant…

Un spectacle à entendre, traversé des textes de Claude Roy, des poèmes de Paul Éluard, et rythmé par les « Oiseaux de passage » de Georges Brassens & Jean Richepin

Un spectacle d’images, où les comédiens et les objets se disputent tous les sens des mots pour nous faire partager la vie et l’œuvre d’un jeune homme, étudiant, soldat, amoureux… Paul Eluard… Il était une fois un poète, il était une fois la poésie dans tout : « Le poème est le plus court chemin d’un homme à un autre ». C’est le chemin de ce poète que le Projet Paul emprunte.

Un chemin vivant, tantôt grave, tantôt drôle, fait de pleins et de déliés… un exercice de style où les mots sont dits de mille façons dans une valse tendre, légère, loufoque, inquiète, raisonnable, insensée, amoureuse…

Deux comédiens piétons, une voix manipulatrice, deux mobiles géants, toutes sortes d’objets roulants plus ou moins identifiés, un petit peuple d’oranges et un petit peuple de lumières seront les compagnons de route des textes et des poèmes qui déroulent les tableaux d’une vie traversée par la guerre, l’amour, l’art, la poésie…

Par temps de paix ou par temps de guerre, par amour ou par curiosité, autour d’un verre, au bout du rouleau, au petit matin, au bas mot, à plein poumon, à corps perdu, à voix haute, basse, blanche, bleue, blême… D’une voix à une autre, qu’est-ce que ça donne un poème ?

 

« On peut prendre la vie de beaucoup de façons :
la prendre à la main, la prendre à rebrousse-pelage,
la prendre ou la laisser, la prendre de force, la prendre au piège.
Paul… inclinait plutôt à la prendre aux mots, comme on pêche au filet. »

Claude Roy

__________

 

 

 

 

__________

Avec les soutiens du Conseil Départemental du Finistère, de la Région Bretagne, la ville de Landivisiau, L’Espace Glenmor de Carhaix, Le Plancher – Scène du Kreiz Breizh, La Maison du Théâtre de Brest, L’Arthémuse de Briec, L’Armorica de Plouguerneau, Au bout du plongeoir de Thorigné-Fouillard, L’Ulamir Aulne de Châteauneuf-du-Faou, La Paillette de Rennes, la ville de Lorient, L’Ellipse de Moëlan-sur-Mer, L’Atelier de Production Sonore de Landeleau, Tabula Rasa de Plounéour-Menez, Ti Récup’ de Carhaix.
__________

Textes de Claude Roy et Paul Éluard, Éditions Gallimard
Chanson de Georges Brassens, d’après Jean Richepin
Mise en scène et voix off Sophie Hoarau
Interprétation Séverine Valomet et Isabelle L’Helgoual’ch
Assistant à la mise en scène Clément Pascaud
Scénographie et création plastique Sophie Hoarau, Denis Colin,
Nicolas Guéniau, François Blaizot
Création lumière Jean-Marc Le Minoux et Sylvain Hervé
Création sonore Stéphane Le Tallec
Régies Ludovic Le Bihan et Matthieu Canas

Avec les regards et les oreilles aiguisés de Isabelle L’Helgoual’ch à la mise en poésie,
Frédérique Mingant à la dramaturgie,
Stefanie Theobald à la voix
Olivier Pédron au son
et avec les voix de Julien Stéphan

Photographe Éric Legret
Graphiste Émeline Belliard
Vidéaste Youenn Denécé
Grand paul-yvalent Benjamin Soler
Diffusion Catherine Pouplain
Administration Diptik